jeudi 19 avril 2018

Randonnée au lac de Vinça

Bonjour à vous tous, il y a quelques mois en arrière ( janvier ),vu la sécheresse dans notre département, je suis allé randonnée pas autour du lac de Vinça, mais à l'intérieur, vu le manque d'eau.
C'est un effet bizarre que de se promener en ce lieu qui habituellement est sous les eaux. J'ai emprunté l'ancienne route reliant Vinça à l'établissement des bains de Nossa et du village de Tarerach.
On distingue encore les parcelles qui étaient autrefois cultivées et les restes de quelques cabanons et l'ancien moulin.

Un peu d'histoire au sujet des bains de Nossa:  
                              C'est mon ami Paul, natif de Vinça qui me parla des Bains de Nossa pour la première fois. Les bains, situés sur la rive gauche de la rivière Têt, ont été édifiés au début du XIXème siècle et exploites jusqu'en 1932.
                               L'ancien pont, l'établissement thermal, le moulin et d'autres constructions on été détruites en 1975, la construction du barrage intervient en 1976.

                               Le seigneur de MARCEVOL, la famille CORBIACH, en était propriétaire au moyen âge et devient par la suite, possession ecclésiastique jusqu'à la révolution française de 1789. C'est le maire de Vinça, Sébastien ESCANYE, fervent bonapartiste, qui en devient propriétaire. C'est lui qui décida en 1810-1812, d'édifier et d'exploiter les bains de NASSA. Par la suite, l'établissement connu divers propriétaires.
                                En 1924, la famille GADEL en devint le dernier propriétaire et arrêta toute activité en 1932 faute de clients et la concurrence de Vernet les Bains et de Molitg les Bains.
                                
                                 Puis en raison de la construction du barrage, les vieux Vinçannais et les amis de Vinça ont assisté avec serrement de coeur, à la destruction de l'établissement thermal, du vieux pont et l'abattage des grands arbres du parc. Ensuite, les bulldozers et les pelles mécaniques ont complété la destruction. Actuellement, il ne reste que quelques ruines de ça et là et les deux piliers de l'ancien pont.
                                  Mon ami Paul se souvient avec nostalgie dans sa voix, des bals donnés les mercredis des cendres, des fêtes du carnaval, des danses champêtres sur la terrasse de l'établissement et l'acceuil chaleureux de la famille GADEL.

Merci de votre visite et de votre fidélité, à bientôt......................................................






l'ancienne route


l'eau qui descend du Canigou


un ancien petit pont



un des points les plus bas du barrage

le manque d'eau




on est sur l'ancienne route encore


le nouveau pont


les piliers de l'ancien pont


vue prise du nouveau pont
idem



l'ancienne route de l'autre côté de l'ancien pont

je prend de la hauteur,le village de Vinça


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire